Quand tu en viens à te demander si tu veux réellement avoir un enfant…

Fiv do à l’étranger ?

Que dire de plus…

Mon mari aimerait et moi, je ne sais pas si j’en suis capable.

J’attends l’enfant pupille mais il ne viendra peut-être pas… sa mère se sera peut-être droguée pendant sa grossesse, il sera peut-être malade et on le découvrira que quelques années plus tard… Tant de facteurs de doute qui font hésiter mon mari et s’intéresser à la Fiv Do.

J’ai fait le deuil de l’enfant biologique, j’avais fait le deuil de la grossesse… mais là je ne sais plus quoi penser ! J’en viens à détester cet enfant qui ne vient pas.

J’aimerais savoir pour celles qui ont « choisi » la Fiv avec don d’ovocytes comment ont-elles fait. Ce n’est pas du tout une évidence pour moi ! Ce choix doit-il obligatoirement se dérouler dans la douleur ? Je ne suis pas heureuse à l’idée de porter un enfant qui me paraît complètement étranger et conçu pour répondre aux besoins personnels du couple. Société de consommation à fond…

et vous, quel est votre avis ?

Publicités